400 Bad Request
400 Bad Request
Please forward this error screen to 109.203.124.146's WebMaster.

Your browser sent a request that this server could not understand:

  • (none)/gswin60.txt (port 80)
Home » conseils pratique » Tout ce qu’il faut savoir sur les matelas autogonflants !

Tout ce qu’il faut savoir sur les matelas autogonflants !

Tout savoir sur le matelas autogonflantLe matelas autogonflant est l’allié de tous les randonneurs et il permet de dormir confortablement où que vous soyez. Vous pourrez évidemment l’utiliser au camping si le cœur vous en dit. Nous allons voir ensemble les éléments déterminants à prendre en compte pour faire son choix et vous donner quelques conseils d’utilisation.

Fonctions principales :

Un matelas autogonflant a deux buts principaux qui seront de vous apporter le meilleur confort possible et de vous protéger du froid.

  • Confort : Tous ceux qui ont déjà dormi à même le sol savent que même un matelas très fin peut faire la différence pour passer une nuit dans de bonnes conditions, et donc profiter d’un sommeil réparateur. La plupart du temps, que ce soit pendant une randonnée ou au camping, le sol est loin d’être uniforme et ce type de matelas vous permettra d’éviter de sentir les aspérités provoquées par les cailloux ou les petites branches. Vous pourrez donc passer la nuit sur un support homogène, ce qui, croyez-moi, fera une grande différence en termes de récupération.
  • Isolation thermique : C’est vrai qu’au premier abord, ce n’est pas la chose à laquelle on se dit qu’un matelas peut servir. Et pourtant, comme pour les sacs de couchage, le matelas autogonflant vous permettra de vous réchauffer en vous protégeant de la froideur et de l’humidité du sol. Cette isolation variera selon les différents modèles, qui seront adaptés à des conditions climatiques plus ou moins extrême. On peut distinguer 3 grandes catégories d’isolation :
    • Les matelas 2 saisons, qui seront utiles que pour les nuits chaudes d’été.
    • Les matelas 3 saisons, qui seront de préférence utilisés quand les températures nocturnes seront comprises entre 2 et 10 °C.
    • Les matelas autogonflant d’hiver qui vont pouvoir vous accompagner dans les conditions les plus extrêmes lors des nuits froides où les températures ne dépassent pas le 0°C.

Tailles et choix.

Une fois que vous connaissez ces critères, comment choisir le matelas qui vous convient. Les principaux détails qui devront retenir votre attention seront la dimension et le poids du matelas. En effet, comme ces matelas ont avant tout pour objectif d’être utilisés en randonnée, ces critères sont déterminants. Je vous conseille donc de privilégiés les matelas assez léger, mais attention aussi à ne pas tomber dans les excès car un matelas très léger peut aussi induire un confort trop négligé. Sachez cependant que pour un matelas autogonflant 3 saisons (les plus courants), le poids sera souvent aux alentours du kilo pour un matelas de 3 cm d’épaisseur. L’épaisseur du matelas est justement le second point à prendre en compte. En effet, plus un matelas sera épais, plus il sera isolant et confortable, mais en contrepartie il sera également plus lourd et plus encombrant. Là, c’est à vous de faire votre choix selon l’utilisation que vous aurez de votre matelas. Si vous voulez voyager léger, privilégiez les matelas de 3 cm d’épaisseur, et si vous votre utilisation se limite au camping, vous pourrez investir dans un matelas autogonflant plus épais.

Comment ça marche ?

Ça y est vous venez d’acquérir votre premier matelas autogonflant ! Mais là une question toute bête fait son apparition : Comment le mettre en place ?

  • Le gonflage : le gonflage se fera très simplement en 2 étapes. Il suffit dans un premier temps d’ouvrir la valve et de laisser ses alvéoles internes se remplir d’air pendant quelques minutes. Ensuite, il vous suffit de compléter ce gonflage par plusieurs expirations jusqu’à ce qu’il soit parfaitement gonflé, et de refermer la valve. Simple, non ?
  • Le rangement : Pour le plier, généralement il vous suffira, d’ouvrir la valve et de le rouler pour expulser tout l’air qu’il contient. La manière de faire la plus efficace sera de le rouler une première fois, de le remettre à plat, puis de le plier une seconde fois de sorte que tout l’air soit parfaitement expulsé.
  • Le stockage : C’est une question que beaucoup se pose. Lorsque vous ne l’utilisez pas pendant une longue période, entreposez votre matelas dans un endroit sec. Nous vous conseillons de le déplier et de le disposer à plat et valve ouvert, pour faire « respire » les alvéoles internes.

Vous êtes maintenant au fait de tout ce qu’il faut savoir sur les matelas autogonflants. Vous pouvez maintenant choisir celui qui vous correspond en toute sérénité.

Check Also

Allonger la vie de son matelas gonflable

Allonger la durée de vie de son matelas gonflable

Votre matelas gonflable est devenu votre lit d’appoint privilégié et vous ne pouvez vous déplacer ...

2 comments

  1. J’ai un matelas Aerobed dont la soudure près du gonfleur a cédé sur
    quelques cm, que faire?
    Le matelas a peu servi, vu le prix et la soi-disant qualité, je suis très décue.
    Merci de me donner un conseil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *